Mode

PICKLOZ : l’upcycling, une histoire de famille

Dis-moi EMIE, PICKLOZ, c’est qui ? 

PICKLOZ s’inscrit dans une philosophie éco-responsable avec une mode recyclée et produite en famille. Cette marque incarne la street culture mais de manière revisitée. On vous laisse découvrir notre rencontre avec cette équipe très créative.

E : Qu’est ce que PICKLOZ et qui se cache derrière la marque ?
P : PICKLOZ est une marque créée par un père, Adel et ses deux enfants, Amel et Adem. Chez PICKLOZ, nous aimons la mode, mais nous voulons une mode transparente, respectueuse de l’humain et de l’environnement. Pour nous, la mode doit rester un plaisir et un moyen de nous rendre unique. Pour cela, nous utilisons des sneakers et des vêtements que nous transformons en pièces uniques haut de gamme pour leur donner une seconde vie. Notre savoir-faire artisanal est notre marque de fabrique.

 

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par PICKLOZ (@pickloz_)

 E : Comment est venu cet attrait pour l’upcycling ?
P : Nous avons tous les mêmes valeurs au sein de l’équipe : environnementales et humaines et elles nous tiennent particulièrement à cœur. En travaillant au début de la création de la marque, il a été tout naturel pour nous de nous orienter vers une mode responsable et donc vers l’upcycling car il est important pour nous de respecter ces valeurs, ce qui n’aurait pas été possible en créant une marque comme une autre.
E : Comment dénichez-vous vos pièces de seconde main ?
P : Nous récupérons la plupart des vêtements chez des particuliers en postant souvent des annonces sur notre Instagram, mais nous pouvons aussi nous en procurer en friperies. Pour les sneakers nous nous fournissons également chez des particuliers en prenant bien soin de sélectionner des paires de seconde main mais également neuves.

 

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par PICKLOZ (@pickloz_)

E : Qu’est ce qui vous inspire principalement pour la création de vos différents drops ?
P : La culture street style nous inspire beaucoup, on essaye toujours d’incorporer des éléments street dans nos collections. Ça peut être un mood comme une palette de couleur.
E : Vous avez récemment sorti votre 3ème drop, des sacs à main réalisés avec la Air Jordan 1. D’où vous est venue l’idée ?
P : L’idée nous est venue en nous rendant compte qu’il y a beaucoup trop de vêtements sur la planète mais également de sneakers. C’était une idée originale et un défi que nous avons décidé de relever en transformant des sneakers en un accessoire complètement inédit et lui donner ainsi une seconde vie. La Jordan 1 est un modèle phare qui nous inspire et qu’on a essayé de détourner.
 
E : Parlez-nous du processus de création d’un sac par exemple ?
P : On fait d’abord une réunion pour décider du thème de la prochaine collection, on essaye ensuite de trouver des sneakers qui correspondent. Tout un travail de décomposition de la chaussure est effectué pour ensuite l’assembler à la main artisanalement.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par PICKLOZ (@pickloz_)

E : Les premières pièces de Pickloz étaient des vêtements, pourquoi vous êtes-vous dirigés vers les accessoires pour vos deux derniers drop ?
P : Comme dit précédemment on voulait aussi exploiter le monde de la sneakers car on ne parle pas assez du surplus de baskets dans l’industrie.

 

E : Quels sont vos projets futurs ?
P : Pour le futur nous voulons sortir encore plus de collections de sneakers bags, une nouvelle arrive prochainement. Nous aimerions aussi collaborer avec des marques comme Nike par exemple.
Merci à l’équipe de PICKLOZ d’avoir répondu à toutes nos questions ! Retrouvez leurs créations sur Instagram @pickloz_ .