Art & Photographie

LIMISTIC : des illustrations colorées et poétiques

Dis-moi EMIE, Limistic, c’est qui ? 

Derrière @limisticblog se cache Noémie, une jeune illustratrice qui s’inspire de la nature et de la photographie pour ses créations. Ses illustrations colorées et poétiques nous ont donné envie d’en savoir plus sur le travail de cette artiste féministe qui laisse place à l’imagination, son engagement pour la cause féminine et sa collaboration avec Kaporal !

E : Tout d’abord peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

L : Je m’appelle Noémie mais le nom que j’ai choisi pour mon activité artistique c’est Limistic. J’ai actuellement 22 ans et j’habite en région parisienne. Principalement pour terminer mon master en direction de création et design graphique que j’effectue en alternance. Je suis donc étudiante, alternante et artiste. J’utilise mon temps personnel pour développer tout un tas de créations, qu’il s’agisse d’illustration numérique, de peinture, de photographie, d’activité manuelle, mais aussi de vidéo avec le développement de ma chaîne Youtube. J’ai vraiment un profil très polyvalent et je pense que c’est une force, j’adore découvrir de nouvelles choses, créer et partager aux gens mon univers ! Mon entourage est toujours très étonné du nombre de comptes Instagram que je possède, un pour chaque activité. Si la curiosité vous en dit : @limisticblog (art et illustration), @noemie_hay (photographie), @limistic.design (graphisme), et Limistic sur Youtube !

E : Peux-tu nous parler de ton parcours ? Qu’est ce qui t’as donné envie de te lancer dans l’illustration ? 

L : J’ai toujours aimé dessiner et peindre depuis toute petite, j’ai suivi des cours dans un atelier d’artiste de ma ville de la primaire au collège et au lycée j’ai choisi l’option arts plastiques pour le bac. Finalement on peut dire que l’art a toujours été un grand centre d’intérêt pour moi ! Depuis mes 15 ans je suis intéressée par les métiers de graphiste et de directeur artistique, j’ai donc essayé de suivre des formations qui y menaient. C’est durant mon année de DUT que j’ai découvert l’illustration numérique grâce à l’apprentissage des logiciels de la Suite Adobe et notamment Illustrator. J’ai créé mon compte Instagram au même moment et toutes les premières illustrations publiées dessus étaient réalisées sur Illustrator avec mon ordi portable et le trackpad. C’était une vraie galère mais j’adorais ça, alors je me suis mise à publier de plus en plus ! Finalement il y a 1 an, j’ai sauté le pas pour m’acheter un Ipad reconditionné afin d’utiliser Procreate, ça a été une révélation et maintenant je prends cette activité beaucoup plus au sérieux, c’est devenu une vraie passion.

E : Tes illustrations sont très colorées, quelles sont tes inspirations ? Comment définirais-tu ton style ?

L : Je puise mon inspiration dans tout ce qui m’entoure, notamment dans la nature et la photographie. Dans le milieu artistique j’ai été très inspirée par Louisa (@ectomorphe_) dont j’aime beaucoup le parcours et que je suis depuis ses débuts. Natacha Birds (@natachabirds) aussi qui est un de mes modèles. Je suis absolument fan de son travail. Plus récemment j’ai eu un vrai coup de coeur pour l’univers pep’s de Katie Smith (@_katiesmith_illustration_). Je ne saurais dire si j’ai un style particulier, mais je pense que mes illustrations sont innocentes et poétiques, j’aime créer des compositions qui laissent place au rêve. Je prône aussi beaucoup le self-love et l’empowerment, je suis profondément féministe donc glisser quelques fois ce type d’affirmations dans mes illustrations me tient vraiment à coeur.

E : Tu as fait une collaboration avec la marque Kaporal, comment cela s’est passé ? Est ce que c’est quelque chose que tu souhaiterais développer ? 

L : En vérité j’ai été très surprise d’être contactée par une marque, c’était la première fois que ça m’arrivait ! Forcément ça m’a fait très plaisir, même si je n’ai pas été rémunérée pour cette collaboration. C’était une expérience et j’ai adoré laisser libre court à mon imagination pour créer du contenu. Effectivement j’aimerai beaucoup pouvoir collaborer régulièrement avec des marques, j’espère que ça pourra être le cas à l’avenir, même si à mon avis il faudrait que mon compte soit suivi par plus de personnes pour ça !

E : Tu dessines beaucoup de femmes et également des fleurs, pourquoi ce choix ? 

L : Je suis féministe donc le choix de dessiner des femmes c’était comme une évidence ! Il faut dire que c’est aussi beaucoup plus plaisant à mon sens, il y a tellement plus de possibilités de poses et de tenues à imaginer. C’est aussi un choix pratique car j’ai toujours été habituée à en dessiner contrairement aux hommes. Concernant les fleurs et les plantes, c’est vraiment une des plus belles choses qui existe en plus d’être créées par la nature, ça me fascine donc j’adore en représenter dans mes illustrations. Les femmes associées aux fleurs forment un magnifique combo !

E : Qu’est-ce tu aimerais dessiner que tu n’as encore jamais fait ?

L : Je n’ai encore jamais dessiné de vraies scènes de vie avec beaucoup de personnages ou de paysages vraiment détaillés. C’est quelque chose qui me plairait beaucoup mais ça demande tellement de temps que je n’ai encore jamais osé !

E : Quelle est l’illustration dont tu es la plus fière ? Et pourquoi ?

L : Je crois que récemment j’aime énormément les illustrations que je fais. Celle dont je suis vraiment la plus fière reste la table de pique-nique fleurie réalisée pour mon concours avec la créatrice de bijoux upcyclés @gigi.antoinette. C’est la première illustration imprimée que je faisais gagner, les boucles d’oreilles qui y figurent et que j’ai imaginé ont ensuite été créées pour de vrai par Gigi Antoinette pour le concours, hyper satisfaisant !

E : Tu partages ton travail sur ta chaine youtube, comment t’es venu cette idée ? 

L : Depuis la fin du lycée je possède un blog, c’est d’ailleurs de lui que je tire le nom Limistic). Il n’est plus alimenté depuis deux ans mais c’était un espace où j’aimais partager mes découvertes, envies et réflexions. Durant mes études j’ai appris les principes du montage vidéo, du coup j’ai voulu expérimenter seule. Il se trouve que j’avais toujours eu secrètement envie d’avoir une chaîne, alors j’ai sauté le pas ! Au début, c’était juste des vidéos contemplatives que je réalisais lors de mes excursions, avec des beaux paysages et de la musique, ça permettait de compléter mes articles de blog.

Puis j’en ai eu marre de passer du temps à écrire des articles qui ne se lisaient pas, alors j’ai souhaité partager la même chose mais exclusivement en vidéo ! J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai commencé par de la voix-off, puis à me montrer face cam. Et maintenant j’adore ça et j’essaye vraiment de publier régulièrement !

E : Tu as ouvert ton e-shop au mois de mars (stickers, illustrations), penses-tu mettre en ligne d’autres projets ?

L : Ouvrir une boutique en ligne c’est quelque chose qui me faisait rêver alors j’ai tout fait pour y arriver rapidement. Malheureusement, je me suis rendue compte que ça demandait énormément de temps et j’ai vite été dépassée. Pour le moment je mène trop de choses de front entre ma dernière année de master, mon alternance de 39h par semaine, mes illustrations, ma chaîne Youtube et bientôt mon mémoire. J’ai donc fermé temporairement mon e-shop, mais évidemment je compte bien le ré-ouvrir un jour ! Et il se peut que d’autres projets arrivent d’ici là !

E : Est-ce que tu voudrais faire de cette passion, ton métier à temps plein ? 

L : Ça c’est la question qui me hante depuis quelques semaines ! Honnêtement j’aimerai beaucoup, vivre pleinement de ma passion, continuer à créer du contenu photo et vidéo et avoir une vie remplie d’art et de voyage c’est clairement mon rêve. Je vais tout faire pour y parvenir en tout cas !

Merci à Noémie d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! Retrouvez son travail sur Instagram : @limisticblog, son blog et sur sa chaine youtube. 🙂