Musique

ORDER 89 : la rage et les ambiances fiévreuses d’un groupe de rock français

Dis-moi EMIE, Order 89, c’est qui ? 

Order 89 est un groupe parisien qui mêle les sonorités rock’n’roll et la new wave. Ces jeunes parisiens reviennent aujourd’hui avec leur clip « L’été des Corbeaux ». À cette occasion nous avons voulu en savoir plus sur la préparation de leur nouvel album qui sortira le 2 avril prochain, leurs influences et leur avis sur les concerts en livestream.

E : Tout d’abord pouvez-vous vous présenter ?

O : Nous sommes un groupe de post-punk / rock français initialement basé sur Paris composé de Flavien (claviers & production), Elliot (guitare), Luce (guitare) et Jordi (basse & chant).

E : Comment pouvez-vous décrire votre musique pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

O : Alors notre musique c’est un mélange d’urgence, de nostalgie et de poésie. C’est difficile pour nous de définir un style bien précis mais dans l’ensemble ça ressemble étrangement à un groupe des années 80 qui aurait emprunté une Delorean pour débarquer ici en 2021.

ORDER 89
ORDER 89 – Layla Gras
E : Vous avez travaillé ce nouvel album à distance, pouvez-vous nous en dire plus ?

O : Exactement, durant le premier confinement et devant l’impossibilité pour nous de défendre notre premier album sur scène, nous avons fait le choix de conjurer le sort en composant un second album. C’était pour nous l’unique solution pour ne pas sombrer dans un genre de dépression universelle.

E : Votre nouvel album nous fait penser à des groupes comme Indochine ? Avez-vous d’autres influences ?

O : Nous sommes 4 à composer Order et, aussi étrange que cela puisse paraître, nous avons tous des influences très différentes les uns des autres mais nous nous retrouvons sur des références comme Noir Désir , Taxi Girl , Joy Division , Depeche Mode ou The Cure. Après, inévitablement, à partir du moment où nous chantons en français l’ombre d’Indochine plane au dessus de nous mais c’est pas notre recherche première.

E : Qu’avez-vous voulu apporter de différent dans « L’été des corbeaux » par rapport à votre 1er album ?

O : Pour commencer l’apport d’un nouveau membre en la personne de Luce à la guitare pour muscler et dynamiser notre univers. Nous étions à la recherche d’un son le plus proche possible de nos prestations lives et nous sommes plutôt satisfaits du résultat en sachant également que pour cet album nous avons décidé de le produire nous mêmes de A à Z à l’exception du mastering qui lui a était fait par Sam Berdah.

E : Quel message souhaitez-vous transmettre à travers cet album ?

O : C’est une suite de messages comme des correspondances perdues à travers les époques, les corbeaux sont là pour transmettre les histoires du passé au présent et du présent à notre futur. Le message principal reste à l’optimisme et à l’idée que si vous êtes seuls, rejetés, différents d’une manière ou d’une autre et bien nous aussi et ensemble nous avons plus de chance d’affronter le destin.

E : Les titres de cet album semblent un peu « sombres », est-ce lié à la situation actuelle que nous traversons ?

O : C’est une forme de poésie et un choix artistique. Nous puisons énormément notre inspiration dans l’univers cinématographique d’un Tim Burton par exemple. « Sombre » ce n’est pas qu’un adjectif négatif c’est simplement un état d’esprit plus puissant et plus fédérateur à travers la scène.

E : Vous avez sorti votre album « Bleu Acier » en 2019 mais votre tournée a été interrompue à cause de la fermeture des salles, que pensez-vous des concerts live-streams ?

O : Alors effectivement nous avons dû stopper toute activité en groupe comme tout le monde mais à aucun moment nous avons voulu continuer d’exister à travers des écrans. L’essence de notre musique est la rage et les ambiances fiévreuses, difficilement transcriptibles à travers un écran.

E : Quels sont vos projets après la sortie de cet album ?

O : Un album numéro 3 !

Merci aux garçons d’Order 89 d’avoir pris le temps de répondre à nos questions !

Vous pouvez retrouver Order 89 sur Instagram : @order89 et Facebook