Musique

BRIOCHE : une pop réconfortante entre rétro et modernité

Dis-moi EMIE, Brioche, c’est qui ? 

Brioche de son vrai nom Corentin Labre est un auteur-compositeur-interprète originaire de Lille. Il a sorti son premier EP en 2020 intitulé “La Lumière du Matin”. Nous avons voulu en savoir plus sur son parcours en tant qu’artiste, ses inspirations de Balthazar à Gainsbourg et le travail sur son premier EP auto-produit !

E : Tout d’abord peux-tu te présenter ? 

B : Je m’appelle Corentin Labre, j’ai 31 ans, je suis originaire du nord de la France et actuellement je vis à Lille. Mon nom de scène c’est Brioche, je propose une musique pop et je chante en français.

E : Parles-nous de ton parcours ? Comment as-tu commencé la musique ?

B : J’ai commencé par le violon à l’âge de 7 ans, que j’ai pratiqué au conservatoire pendant 10 ans. En entrant au lycée, j’ai voulu me mettre à la basse pour pouvoir intégrer un groupe de métal qui cherchait à remplacer son bassiste, ça m’a alors ouvert les portes vers d’autres instruments. J’ai ensuite accompagné différentes formations rock comme guitariste ou guitariste-chanteur, avant de découvrir la MAO et de me lancer en solo.

Mais ma première émotion musicale, ça devait être à l’âge de 5 ans devant une VHS d’un concert d’Eddy Mitchell que mon père avait mise en fond sonore. Je suis resté planté devant la télé comme on reste planté devant un dessin animé à cet âge là.

E : Quelles sont les artistes qui t’inspirent ? 

B : Musicalement je suis très inspiré par le groupe belge Balthazar, par ce qu’ils proposent en groupe mais aussi séparément. Sinon je pourrais citer Tame Impala, Skinshape ou Beach Fossils.

Pour citer des artistes français, j’adore ce que font Juniore ou Voyou par exemple. Je suis aussi toujours autant fasciné par le Gainsbourg des 60-70’s.

E : Tu as auto-produit ton premier EP « La Lumière du matin », peux-tu nous en dire plus sur ton travail ? 

B : J’écris et compose tous les morceaux. En général la chanson se construit d’abord à la guitare sèche avec un chant en yaourt, puis en découle un texte. Ensuite je passe des heures en studio à tester toutes sortes d’arrangements. Mise à part la trompette sur « Au bal des crustacés », j’ai joué et enregistré l’ensemble des instruments.

E : Est-ce qu’il y a un message en particulier que tu souhaites faire passer dans cet EP ?

B : Chaque morceau peut transmettre un message perçu différemment selon l’auditeur et son vécu, je dirais que je cherche avant tout à ce qu’on prenne du plaisir en écoutant ma musique.

E : Tu as sorti le clip de « Au Bal des Crustacés », comment s’est passé le tournage ?  

B : Très bien ! C’était un tournage de 3 jours assez épuisant car on se levait tôt et se couchait tard, mais l’équipe et sa bonne humeur nous a fait tenir. On a eu chaud car la 2CV de collection qui nous a été prêtée est tombée en panne avant la dernière demie journée de tournage, on a dû finir le clip en la poussant.

E : Tu es originaire de Lille, que penses-tu de la scène musicale lilloise ? 

B : Il y a de très bonnes choses, comme Weekend Affair par exemple. Mais je ne réside à Lille réellement que depuis un peu plus d’un an, avant ça je suis passé par Paris et j’avoue avoir perdu un peu le fil. J’attends impatiemment la reprise des concerts pour me remettre à jour et rencontrer de nouvelles formations.

E : Quels sont tes coups de cœur musicaux du moment ? 

B : En ce moment j’écoute en boucle l’album « Out in the world » de Gum sorti l’année dernière. C’est un des membres de la formation live de Tame Impala et ce dernier album est génial. J’ai adoré aussi le dernier de Fontaines D.C. Dans un autre style, le premier album de Mou m’a bien fait marrer.

E : Quels sont tes projets pour le futur ? 

B : Un clip pour le single Notre-Dame qui sort dans quelques jours, filmé de nuit à Paris et réalisé par LMLM qui s’est déjà occupé du premier clip. Je prépare aussi de nouveaux singles pour ce début d’année.

Merci à Corentin d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! 

Vous pouvez suivre Brioche sur instagram : @briochemusique et sur Facebook