Cinéma

BENOÎT MARZOUVANLIAN : des rêves qui deviennent réalité

Dis-moi Emie, Benoît Marzouvanlian, c’est qui ?
Benoît Marzouvanlian est un jeune réalisateur que nous avons découvert avec les clips réalisés pour le rappeur Doni M. Après avoir regardé le reste de son travail on a voulu en savoir plus sur son parcours, la réalisation, ses envies et ses projets. On vous laisse découvrir !

E : Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?
B : Je m’appelle Benoît Marzouvanlian, j’ai 21ans et je suis réalisateur. Je réalise essentiellement des clips et des pubs !

E : D’où t’es venue cette passion et cette envie de réalisation ?

B : Tout d’abord petit j’étais passionné de feux d’artifices, d’ailleurs c’est toujours le cas haha. Un jour je me suis mis à filmer les feux d’artifices que j’allais voir et je les ai posté sur YouTube. Après plus tard je me suis mis à faire des sports extrêmes avec mes potes (trottinette freestyle, skate, bmx…). Tous les week-ends j’allais faire des sessions avec mes potes et je me suis mis à vouloir filmer de plus en plus. J’ai finis par presque arrêter complément le sport. Mon kiff c’était de filmer, faire le montage et poster sur YouTube les vidéos ! Puis j’ai continué de faire des vidéos avec mes potes et visiblement j’ai pas arrêté haha.

E : Nous avons découvert ton travail avec les clips que tu as réalisé pour Doni M notamment celui de « Plus Jamais ». Qu’est ce qui te plaît dans la réalisation de clip ?

B : Dans la réalisation de clip j’aime tout. Partir de zéro, la page blanche et imaginer tout de A à Z. L’histoire, la DA, le cadre, le montage, les effets, etc. J’aime bien juste me creuser la tête et mettre en image ce dont je rêve. On peut dire que mes rêves deviennent réalité haha !

E : Tu as aussi travaillé pour d’autres rappeurs comme S.PRI NOIR, YG PABLO, et plus récemment pour 13BLOCK pour un clip réalisé aux cotés de Swim The Dog, comment s’est construit ce projet ?
B : Le projet de 13 Block c’est assez marrant comme histoire. On a reçu chacun de notre côté une proposition de mon producteur. Il m’a appelé direct et il m’a proposé qu’on fasse le projet ensemble plutôt que d’être l’un contre l’autre. On a écrit 4 synopsis différents sur plusieurs sons de leur projet, ils ont tous été validés donc ils n’arrivaient pas à ce décider ! On ne s’est pas forcément réparti le travail. Naturellement on à fait 50/50. On a les mêmes centres d’intérêts artistiquement donc ça va très vite ! On va continuer à collaborer ensemble à l’avenir.

E : Tu réalises aussi des vidéos commerciales pour des enseignes comme Courir, Orange ou encore Adidas, qu’est ce que tu essaies d’apporter sur ce type de projet ? C’est quelque chose que tu souhaiterais plus faire à l’avenir ?

B : Globalement sur les pubs comme Courir par exemple j’essaye d’amener un concept différent à chaque vidéo surtout dans la post production par exemple. C’est un peu toujours le même genre d’images quand on tourne (les plans, le studio, l’attitude etc.) Donc pour éviter que chacune des vidéos se ressemblent j’essaye de trouver une idée en post prod. Qui va permettre aussi de s’intégrer à la DA de la vidéo. Ça va permettre de faire en sorte que la vidéo soit différente par rapport à la précédente.

COURIR x NIKE – Sun Daze from Benoît Marzouvanlian on Vimeo.

E : Parlons aussi de tes projets personnels. Notamment ceux avec Henelder. On remarque qu’il y a une envie de délivrer un message. Qu’est ce qui t’inspires et qu’est ce que tu souhaites transmettre à travers ça ?

B : Les projets avec mon pote Henelder @henelbae c’est un kiff avant tout ! C’est devenu un pote très proche, je l’ai rencontré justement grâce à la vidéo ! Je cherchais un jour un basketteur pour faire une vidéo sur le thème du basket. On avait un pote en commun qui nous a mis en contact et depuis on s’est plus lâché. On a fait des tonnes de vidéos. Les projets perso ça me tient à cœur. C’est des projets sans enjeux, sans client, sans deadline. Je fais ce dont j’ai envie ! Le but de ces projets aussi c’est d’inspirer les gens à faire pareil. Vous avez juste besoin d’une caméra et de vos potes et vous pouvez faire la même chose avec de la pratique ! Y’a 0€ de budget.

E : Les effets en post production ont l’air d’avoir une place aussi très importante dans ton travail est-ce que tu es d’accord avec ça ? Comment travailles-tu dessus ?
B : J’essaye d’apporter une DA en plus sur mes projets grâce aux FX. J’essaye de trouver des FX différents pour chaque projet. Mais en vérité j’ai juste commencé à mettre des effets le jour où je commençais à m’ennuyer devant mes vidéos. J’ai décidé de mettre pleins d’effets et énormément de cut pour que ça soit très dynamique!

E : Est-ce qu’il y a un de tes projets dont tu es le plus fier actuellement et si oui lequel ?
B :  Y’a un projet dont je suis fier mais il n’est pas encore sorti. C’est un projet perso que j’ai commencé il y a bientôt 1 an, j’espère qu’il verra le jour bientôt !

E : Quels sont les projets à venir pour toi maintenant ?
B : Pleins de projets à venir ! Je me développe petit à petit grâce à mes différents producteurs. Cette année j’aimerai faire quelques clips. J’essaye en parallèle de me placer sur des grosses pubs pour de grandes marques !

Merci encore à Benoît Marzouvanlian d’avoir répondu à nos questions 🙂
Pour suivre la suite de ses projets rendez-vous sur son Instagram @benmarzouvanlian et son site benmarzouvanlian.com !