Cinéma

ALI MARHYAR : l’envie d’être acteur depuis tout petit

Dis-moi EMIE, Ali Marhyar, c’est qui ?

Acteur, scénariste, réalisateur et passionné de boxe, c’est dans la série CASTING(s) sur Canal+ que nous avons découvert Ali Marhyar. Nous avons échangé avec lui sur son parcours, son rôle dans la saison deux de Family Business sur Netflix et de ses nombreux projets ! On vous laisse découvrir.

E : Qu’est ce qui t’as donné envie d’être acteur ? C’est un métier que tu as toujours voulu faire ?

A : Je pense que j’ai toujours voulu être acteur. Je ne me suis jamais dit autre chose depuis que je suis tout petit. À l’école et à la maison j’aimais faire rire tout le monde. Parfois même les profs posaient leur feutre pour écouter et rire à mes histoires extraordinaires. Bon pas tous évidemment, certains me viraient de la classe.
Mais j’adorais les films de Louis de Funès, Bruce Lee et Rambo. Quand j’étais gamin je rêvais de faire comme eux.

E : Quelle a été ta première expérience en tant qu’acteur, c’était comment ?

A : Ma première expérience en tant qu’acteur est mémorable : premier film (l’autre monde) réalisé par Gilles Marchand, premier baiser de cinéma avec Louise Bourgoin (j’étais en stress) et premier festival de Cannes, le film était hors compétition.
J’avais passé le casting au dernier moment et j’étais tellement heureux d’avoir été pris. En plus c’était pour jouer avec mon pote Pierre Niney avec qui on venait de finir la classe libre des cours Florent.

E : Nous t’avons découvert dans CASTING(S) en tant qu’ acteur mais tu es aussi le créateur et l’auteur de cette série. Qu’est ce que tu retiens de cette expérience, qu’est ce que cela t’a apporté ?

A : On a créé Castings quand on était en cours de théâtre avec Pierre. On se racontait nos expériences de castings et on riait de l’absurdité de certains essais qu’on passait. Après on a décidé d’en faire des sketchs.
J’ai adoré cette période, on écrivait tout ce qu’on voulait avec Pierre et Igor Gotesman
On essayait de creuser les vannes jusqu’au bout en les jouant et on trouvait à chaque fois des idées nouvelles pour d’autres sketchs. On s’est bien marré à faire ça.

Après ça je me suis dit que j’allais écrire d’autres projets et pourquoi pas en réaliser. Ça m’a donné confiance pour proposer d’autres projets d’écriture.

E : Certains te connaissent aussi pour ton rôle dans la série Candice Renoir depuis plusieurs saisons maintenant. Qu’est ce que ça fait de jouer un personnage sur du long terme avec des fans qui suivent son évolution ? 

A : C’est intéressant de jouer un personnage sur du long terme comme je fais sur Candice mais c’est pas facile parce qu’il faut tenir le perso. Parfois avec nos expériences on a tendance à vouloir jouer certaines choses d’une manière mais il faut pas que j’oublie que mon personnage ne réagit pas comme ça pour tel ou tel chose. L’évolution est importante sinon je m’ennuierai et le public aussi. J’ai de la chance de pouvoir parler avec les auteurs et la production pour donner mon avis et aussi parler de mes envies.
Mon personnage prend de plus en plus d’importance et j’aime ça.

Ali Marhyar dans Candice Renoir
Ali Marhyar dans Candice Renoir – Saison 7
E : Aujourd’hui on te retrouve dans Family Business sur NETFLIX. Cette deuxième saison est pleine de rebondissements, le tournage a du être intense, tu peux nous parler de ton personnage et de cette expérience ? 

A : Family business porte bien son nom. C’est la série d’Igor et il y a Olivier Rosemberg qui écrit avec lui aussi. C’est les frérots dans la série comme dans la vie. Mon personnage est une caricature de moi dans la vie. C’est vrai que je peux avoir ce côté naïf, d’ailleurs j’aime bien jouer ça parce que ça amène pas mal de gênance et moi la gênance ça me fait tellement rire. Je les remercie pour ça.
Déjà au tournage je disais à Igor « tu verras la saison 2 est tellement ouf ». Je pense qu’on est passé dans un cran au dessus pour la comédie quitte à être absurde parfois.
J’adore ce plateau. On se connaît on essaye de rajouter des choses pour amener encore plus de comédies et surtout on regarde Gérard Darmon et Jonathan Cohen qui sont des génies de la comédie pour moi.

E : On te connaît en tant qu’acteur mais tu réalises aussi. En 2017 est sorti LE TICKET, un court métrage avec un thème toujours d’actualité. Peux-tu nous parler de ce projet ?

A : J’aime l’absurde. Je voulais réaliser une comédie absurde avec un sujet grave. Quoi de mieux que de parler de l’absurdité des centres de rétention. J’avais écrit ça à une période où on était en plein débat sur la citoyenneté, l’immigration… comme aujourd’hui en fait…

Je préfère rire des choses grave pour appuyer l’absurdité. Je me suis un peu renseigné et tout ce qu’on dit dans le film est vrai. C’est encore plus fou quand c’est condensé en 15 minutes. Il n’y a aucun uniforme dans le film pas de police ni gendarme. Je voulais parler du système et pas d’individu c’est aussi pour ça que le directeur du centre s’appelle Mokhtar qui est interprété par Rabah Loucif. Parce que je voulais rester focalisé sur le système qui est comme ça et quand on est pris dans l’engrenage, c’est difficile de s’en sortir.
Toutes ces personnes qui arrive comme ça « illégalement » il faudrait plutôt leurs donner une médaille pour avoir traversé tout ce qu’ils ont traversé et donner la parole à ceux qui ont des solutions pour les aider.

J’ai appris plus tard que ce que vit mon personnage dans le film est arrivé pour de vrai

Le ticket
Le ticket – Film d’Ali Marhyar
E : Tu as envie de réaliser d’autres films comme celui-ci ?

A : Mon envie de réaliser grandit tous les jours. J’écris beaucoup et en ce moment je prépare mon premier long métrage, une comédie sociale pour 2021 avec un casting fou !

E : Quels sont tes projets à venir ?

A : J’ai commencé à tourner la saison 9 de Candice Renoir et c’est un vrai plaisir de revoir les copains après cette période difficile. Merci au public qui est toujours au rendez-vous, on prépare des belles choses.

Merci beaucoup à Ali Marhyar d’avoir répondu à toutes nos questions.

Suivez son actualité sur son Instagram @ali.marhyar et en attendant on le retrouve sur NETFLIX pour le voir jouer dans la série Family Business !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La fafa ❤️ #familybusiness @netflixfr 📸 @julien.panie ✨ 🌱🌱

Une publication partagée par Ali Marhyar 🥊 (@ali.marhyar) le