Cinéma

SWIM THE DOG : entre réalisation de clips et courts-métrages

Dis-moi EMIE, Swim The Dog, c’est qui ?

Nous avons découvert Swim The Dog avec les clips qu’il a réalisé pour l’artiste SONBEST dont il est aussi le manager. On a toute suite voulu en savoir plus sur le travail de ce jeune réalisateur et directeur artistique. On vous laisse découvrir son univers prometteur !

E : Quand et comment t’es venue cette envie de devenir réalisateur ?

S : L’envie de devenir réalisateur est venue très jeune. Je devais avoir 11 ans quand on m’a offert ma première caméra et j’ai commencé à faire des petits films avec mes frères, j’ai kiffé de fou et je me suis dit  : c’est vraiment ça que je veux faire plus tard.

E : On t’a découvert avec les clips que tu as réalisé pour SONBEST. Tu es aussi son manager, comment vous êtes-vous rencontré et comment travaillez vous ensemble ?
S : Il y a deux ans et demi, voir trois ans je dirais, je l’avais repéré sur Instagram parce qu’il m’avait suivit. Il avait déjà sorti un EP et j’avais écouté, j’avais grave kiffé aussi et du coup je lui ai simplement écrit un message. C’était pas du tout dans l’optique de travailler pour lui au départ mais juste pour lui dire que j’aimais beaucoup ce qu’il faisait. En plus à l’époque j’étais pas du tout dans le milieu de la musique comme aujourd’hui. Suite à ça on s’est dit que ça serait bien qu’on se rencontre et à coté je commençais à monter Avlanche. Le lendemain de son arrivée à Paris on s’est rencontré et ça a matché direct.

 

 

E : Tu réalises aussi d’autres clips de rap, qu’est ce qui t’attires dans cet exercice ?
S : Je trouve que c’est un format vraiment intéressant parce qu’on peut faire beaucoup de choses. T’es libre de faire pleins de choses différentes, pas comme dans un court-métrage par exemple. Moi le rap c’est une musique avec laquelle j’ai grandit et qui me parle beaucoup donc c’est des codes que je connais bien. C’est un super format pour commencer et se lancer dans la vidéo je trouve.

 

 

E : Où puises-tu ton inspiration ?
S : Mon inspiration elle vient plutôt des films. Moi je suis très inspiré par la vague surréaliste, le cinéma contemplatif. En France j’aime beaucoup Quentin Dupieux et sinon Alejandro Jodorowsky, Iñárritu.

 

E : Tu as réalisé un court-métrage nommé ARI, tourné à Tokyo aux côtés de Kopeto. Peux-tu nous parler de ce projet, est ce que cela t’a donné envie de réaliser plus de projets dans ce format ?
S : Oui on est parti un mois avec Kopeto qui est photographe et directeur photo au Japon en décembre dernier. On voulait faire un film vraiment comme ça sans prétention du tout, moi je suis parti avec mon matériel et j’avais un seul contact là-bas qui connaissait du monde. Donc on a pu rencontrer des gens, des comédiens et en fait ça s’est fait hyper naturellement. Beaucoup d’impros, de rencontres, c’était génial comme expérience. C’était un film pas vraiment prévu et les gens ont validé donc c’était vraiment super. On a kiffé le faire donc on va sans doute en faire un nouveau là.

 

 

E : As-tu un projet dont tu es le plus fière aujourd’hui ?
S : Je dirais mon travail avec SONBEST, c’est mon plus gros travail à long terme qui porte ses fruits aujourd’hui donc je suis content.

 

 

E : Tu es le fondateur d’Avlanche, peux tu nous en dire plus ? 
S : Avlanche c’est une boîte que j’ai créé il y a deux ans et le but principal c’était de faire découvrir des artistes, de les mettre en avant. Après on était nous même pas connus donc on s’est dit qu’il fallait voir encore plus loin donc finalement on s’est lancé dans la production de clips et maintenant on travaille avec plusieurs artistes. On espère devenir une grande boîte de production pour pouvoir travailler sur des longs-métrage.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La Team Avlanche 🤟

Une publication partagée par AVLANCHE© (@_avlanche_) le

E : Tu es aussi réalisateur pour Numéro Magazine. La mode est un domaine qui t’intéresse aussi ? 
S : Oui j’ai travaillé un an pour Numéro, ça m’a pas mal servit pour me faire des contacts et découvrir le milieu de la mode. Après c’est pas un domaine qui m’intéresse énormément à part pour les pubs.

 

E : Quels sont tes projets maintenant ?
S : Actuellement on travaille toujours avec SONBEST sur le prochain projet qui va sortir. Après on travaille sur d’autres clips toujours mais je ne peux pas trop en parler. Après cette année j’aimerais beaucoup travailler sur des projets plus personnels, des courts-métrages, j’en ai un en préparation !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SwimTheDog (@swimthedog) le

Merci à Swim The Dog d’avoir répondu à nos questions !

Suivez son travail sur Instagram @swimthedog et sur la chaîne Youtube de SONBEST, ROM Entertainment et AVLANCHE.