Musique

6ROZE : le rap puissant et authentique

Dis-moi EMIE, 6roze, c’est qui ? 

Aujourd’hui, nous avons rencontré 6roze, un jeune rappeur venant des Yvelines. Ses textes et ses sons nous plongent dans un univers qui mèle amour et colère.

E : Pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter ?

6 : Salut moi c’est 6roze, rappeur de 21ans originaire des Yvelines, de Sartrouville plus précisément. Passionné par le Hip Hop en général, depuis mon adolescence, je combine le Rap, le Graffiti et le Skate. Je fais aussi parti d’un Crew qui regroupe plusieurs arts et plusieurs artistes : OSTG.

E : À quelle période as-tu commencé à écouter du rap et qu’est-ce qui t’as marqué ?

6 : J’ai commencé à écouter du Rap assez jeune, vers mes 10/11 ans. C’est en traînant avec mon cousin, qui a quelques années de plus que moi, que j’ai commencé à écouter et aimer le Rap.

E : Quand as-tu commencé à vouloir écrire tes propres textes ?

6 : C’était en 3ème, pendant un cours d’espagnol si je me souviens bien, que j’ai écris mes premières phases sur mon cahier. J’ai toujours aimé le français, l’écriture, le fait d’être libre face à sa feuille et ses pensées. En rencontrant des personnes qui faisaient déjà du Rap à cette époque, ça m’a motivé à allier ces deux passions et à développer mes propres textes.

E : Quels sont les thèmes que tu souhaites aborder dans tes textes et pourquoi ?

6 : En toute franchise je n’ai jamais commencé à écrire un texte en me donnant un thème à respecter.
J’ai toujours écrit sur mon environnement, ce que je vois, la manière dont je perçois les choses, ce que je vis.
Après j’essaye de garder une ligne directrice, mais sans forcément me limiter à un thème précis, j’aime écrire pour dénoncer ce qui ne me plaît pas dans cette société, pour véhiculer mes pensées mais aussi parce que ça me plaît de le faire et je pense que c’est l’essentiel.

E : Pourquoi avoir adopté « 6roze » comme nom de scène ?

6 : À cause d’un certain penchant pour l’alcool peut-être.

E : Quels sont les artistes qui t’inspirent aujourd’hui ?

6 : Népal, Néfaste, Furax Barbarossa, L’uZine, Le Tsr Crew, Melan Omerta… et bien d’autres encore la liste est longue.

E : Si tu pouvais faire une collaboration avec un artiste, qui choisirais-tu et pourquoi ?

6 : Je choisirais sûrement Cenza du collectif L’uZine, pour la richesse des ces textes, sa technique, sa plume.
Il est clairement au dessus.

E : Tu as récemment sorti ton clip SIBIE. Tu peux nous en dire plus sur la réalisation ?

6 : J’ai eu la chance d’aller à Los Angeles avec des potes et de tourner là-bas. Dans ce groupe il y avait Angeline une amie à moi qui est motion designer et monteuse, c’est elle qui a fait les images sur place et qui a monté le tout. Elle est vraiment talentueuse.

E : Et pour tes prods comment fais-tu ? De quels producteurs t’es tu entouré ?

6 : Pour les prods, soit je les trouve sur YouTube  soit c’est des amis qui m’en envoie sur mon mail, ça dépend. Pour le son Sibie ça a été rec/mixé par mon pote Bastien qui bosse au Studio Grand Paris, ça se situe à Houille.

E : Quels sont tes prochains projets musicaux ?

6 : Mes prochain projets musicaux, c’est de sortir un EP, en self-made à la rentrée. J’ai investi dans du matériel de musique (micro carte son ect..) pour pouvoir être indépendant musicalement. Avec mon pote Nico on essaye de faire tout par nous même, instru, mix, record. Ça prend du temps mais ça nous motive a vraiment tout faire sans intermédiaire.

Merci à 6roze d’avoir répondu à nos questions ! 🙂

Si vous voulez en découvrir plus sur 6roze et suivre ses futurs projets, rendez-vous sur son : Instagram et Youtube !