Cinéma

PAYE TON CRUSH : deux talents créent la web-série à suivre

Dis-moi EMIE, PAYE TON CRUSH, c’est qui ?

PAYE TON CRUSH est une série créée par Camille Landru et Esteban Vial que nous avons découverte sur Instagram. On a adoré le concept et on les a interviewé pour en savoir plus, on vous laisse découvrir !

E : Tout d’abord pouvez-vous vous présenter, qui se cache derrière PAYE TON CRUSH ?

C : Moi c’est Camille, comédien de formation, j’ai eu la chance de pouvoir tourner un peu à la télé, au cinéma et au théâtre et ces derniers temps, la réalisation et l’écriture sont deux choses qui m’intéressent tout autant. J’ai réalisé mon premier court métrage l’année dernière et j’ai voulu monter la série PAYE TON CRUSH ensuite, ce qui me permettait d’allier ces trois passions.

E : Moi c’est Esteban, j’ai 23 ans, je suis comédien. J’ai tourné un peu à la télé aussi et je suis passionné d’écriture et de réalisation. J’ai en parallèle fais quelques sketchs sur internet et à côté de ça je fais également du Stand Up. (Et du skate. Ça n’a rien à voir mais j’aime bien le dire.)

E : PAYE TON CRUSH c’est quoi ?

C : PTC c’est une série d’épisodes de format court qui traite avec humour des « dates » qui se passent mal.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

avec @panayotispascot @marysole.fertard @estebanvial Réalisé par @camillelandru Son @mathieumonconduit #payetoncrush

Une publication partagée par PAYE TON CRUSH (@paye_ton_crush) le

E : Comment est née l’idée de ce concept ?

C : J’ai eu l’idée il y a de ça 2 ans, j’attendais le bon moment pour le faire et surtout de rencontrer la bonne personne avec qui m’associer sur ce projet qui me tenait à cœur. J’ai rencontré Esteban qui faisait du Stand-Up au Paname Art Café et on partageait les mêmes références et le même humour. Il avait aussi déjà tourné pas mal de sketchs que je trouvais vraiment bien faits. C’était devenu logique pour moi de lui proposer.

E : Camille avait l’idée de « date » avant qu’on se connaissent et moi de mon côté j’avais très envie de développer une série sur Instagram. Le format court que propose Instagram me convenait complètement. Puis on s’est rencontré au Paname et ça a matché direct. Je crois que même pas 1 mois après notre rencontre on a commencé à tourner.

E : Comment procédez-vous à la réalisation de vos vidéos ? On vous voit jouer mais on imagine que vous participez aussi à l’écriture et à la direction artistique. 
C : On se partage strictement tout, de l’écriture à la réalisation. Le montage en revanche, Esteban à une formation et sait très bien rythmer les vidéos dû à son expérience, donc ça, je lui laisse ! J’ai une confiance en lui totale là dessus mais je l’aide volontiers si je peux. On écrit en général chacun de notre côté plein d’épisodes, puis on se fait des retours sincères et on les valide ensemble ensuite. En réalisation, on travaille aussi avec des potes à nous réalisateurs qui nous dépannent et c’est vraiment un luxe.
E :  Par exemple on écrit chacun nos épisodes de notre côté puis on se les envoie et on se fait des retours dessus. Si c’est nul on hésite pas à se le dire ! En général on écrit plusieurs épisodes pour essayer d’en tourner 2 ou 3 en une journée. Après sur le tournage c’est vraiment une micro équipe.
Quand je joue c’est Camille qui réalise et quand il joue c’est moi qui réalise, mais des fois, comme il le dit, on fait appel à nos potes réal qui viennent nous dépanner. Le tournage d’un épisode dure en moyenne 1h30 donc c’est assez rapide et après c’est moi qui enchaîne avec le montage pendant que Camille me harcèle pour lui envoyer les rushs pour faire un bêtisier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par PAYE TON CRUSH (@paye_ton_crush) le

E : Comment choisissez-vous les acteurs et actrices avec qui vous jouez ? 

C : On choisit les acteurs autour de nous, que ça soit notre réseau qui est assez étendu, mais aussi des acteurs qu’on ne connaît pas forcément et qui nous contactent, voir même parfois des amis qui se sentent à l’aise.

E : Camille et moi avons la chance d’avoir pas mal de potes comédien.ne.s donc les 3/4 du temps on fait tourner nos potes.

C’est toujours plus agréable et facile de tourner un sketch quand y’a déjà un feeling avec la personne, ça permet d’oser des choses et de vraiment s’amuser et en général ça se voit sur le rendu final.

E : Toutes les histoires que l’on retrouve en vidéo sont inventées ou certaines vous sont arrivées personnellement?

C : Non, en règle générale, les situations on ne les a pas vécues mais s »inspire un peu d’ histoires drôles qui peuvent nous être arrivées et on brode autour pour y ajouter un bon gros malaise. Il y a plein de directions où aller, c’est assez inépuisable en soi. il faut juste faire attention de ne pas tomber dans la facilité scénaristique.

E : Voilà c’est ça, on part souvent d’une petite base de vécu, soit par nous soit par nos proches, puis après on pousse le délire jusqu’à l’absurdité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Quand tu dates après le confinement Avec @estebanvial et @jeanne_pajon réalisé par @camillelandru son : @maximenicolas1

Une publication partagée par PAYE TON CRUSH (@paye_ton_crush) le

E : Vous prenez ces situations sur le ton de l’humour, quel message vous voulez faire passer à travers ce concept ?

C : Au-delà d’un message qu’on voudrait faire passer, PTC c’est un sujet assez fédérateur. Aujourd’hui avec toutes les applications de rencontre etc… tout le monde peut s’identifier à un date qui s’est mal passé dans sa vie.  Il faut juste prendre ça avec légèreté et en rire. Le message serait : mieux vaut en rire qu’en pleurer !

E : Chaque personne est différente donc ça ne peut pas matcher à tout les coups et y’a absolument rien de grave à foirer un « rencard ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

« Quand t’essayes d’être romantique…» avec @anaide.rozam @camillelandru @estebanvial Réalisé par @franck_marchand_ #payetoncrush

Une publication partagée par PAYE TON CRUSH (@paye_ton_crush) le

E : Vous avez une anecdote de tournage à nous raconter ?
C : Il y en a pas mal, le prochain bêtisier sera un gros résumé de tout ces petits moment mais si j’en ai un mémorable c’est un épisode qu’on a tourné à la fin du confinement. Les parcs n’étaient pas encore ouverts, et on a escaladé les grilles parce qu’on voulait tourner dans ce parc, en prenant le risque éventuel de se faire attraper. Finalement on tourne tout l’épisode et au dernier moment, on venait de tourner le dernier plan et on se fait choper. On a prit une amende de 135 euros !
Enfin seulement l’ingé son et moi. Esteban grâce à son physique de beau gosse californien a réussi à esquiver l’amende. Ce que je voudrais dire c’est que l’injustice est donc toujours un réel problème dans ce monde.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par PAYE TON CRUSH (@paye_ton_crush) le

E : Quels sont vos projets pour la suite ? 

C : Continuer PTC, on aimerait que ça évolue, notamment ailleurs que sur Instagram ça serait vraiment cool. Puis nos projets personnels respectifs aussi. Je travaille sur mon second court métrage et un long métrage que j’ai écrit en phase de développement. Après pourquoi pas un long métrage de PTC ? Ça serait fou mais il faut voir comment le tout évolue.

E : En attendant on continue sur une saison 3 ! Moi de mon côté je continue à faire quelques sketchs sur Insta, puis j’écris aussi mon premier court métrage. (Et je fais du skate.)

Merci beaucoup à Camille et Esteban de Paye Ton Crush d’avoir répondu à nos questions !

Suivez Paye Ton crush @paye_ton_crush sur Instagram pour plus de sketchs !

Vous pouvez aussi aller suivre les projets personnels de Camille @camillelandru et Esteban @estebanvial !