Art & Photographie Photographie

AUGUSTIN JSM : un univers onirique et cinématographique

EMIE dis-moi, Augustin JSM, c’est qui ?

Augustin JSM est un jeune photographe que nous avons découvert sur Instagram. Ses photographies nous embarquent dans un tout autre univers. On a échangé avec lui sur son parcours, son procédé créatif et ses projets, on vous laisse découvrir !

E : Peux-tu te présenter ?

A : Moi c’est Augustin JSM, j’ai 19 ans et je viens de banlieue parisienne. Je suis artiste photographe et suis toujours en étude de photographie. Je réalise des mises en scène photographiques avec de la lumière, je suis attiré par les lumières cinématographiques, c’est donc ce que j’essaye de traduire dans mon travail.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Augustin JSM©® (@a_jsm) le

E : Comment est né cet attrait pour la photographie ?

A : C’était à noël, j’avais 14 ans et j’ai reçu un appareil photo reflex. À cette époque je ridais dans Paris et sa banlieue en trottinette, j’ai donc commencé à filmer et prendre quelques photos de mes potes puis je prenais tout en photo. De l’architecture aux paysages, en passant par les portraits, j’étais en pleine recherche de mon propre style, puis il y a eu un an à deux ans de battements où je ne faisais pas grande chose niveau photo. Après le bac ça m’a paru comme une évidence de faire une école d’art pour développer ma photographie. C’est donc dans une école que j’ai développé cet attrait pour les mises en scène et les lumières cinématographiques.

E : Peux-tu nous en dire plus sur ton processus créatif, comment réalises-tu tes créations photographiques ?

A : Mon processus créatif se découpe en plusieurs étapes. Tout d’abord il y a l’idée de création, je fais des croquis pour savoir comment placer mes lumières par rapport aux personnages. Puis il y a le shooting où j’essaye d’avoir le plus de matière possible pour me faciliter le travail et enfin la post production, je m’enferme dans une pièce seul et je finis mes créations. C’est une étape cruciale dans mon travail, sans cette étape c’est comme si on écoutait une musique sans mix ni mastering.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Augustin JSM©® (@a_jsm) le

E : Qu’est-ce qui t’inspires, d’où te viennent toutes ces idées ?  

A : Mes idées viennent de tout ce qui m’entoure quand je regarde un film, quand je me balade en skate, quand je passe des soirées entre potes. Chaque petit détail peut être déclencheur d’une idée, il y a aussi des idées qui me viennent quand je suis sur un lieu et je me dis, ici je vais créer une scène.

E : Comment définirais-tu ton style, ton univers ?

A : Je qualifierais mon style d’onirique et décalé, car j’aime raconter des histoires à travers mes images, mais ce que je préfère c’est faire passer des messages qui poussent à réfléchir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Augustin JSM©® (@a_jsm) le

E : Chaque série de photos semble raconter une histoire. C’est toi qui invente ces histoires ?

A : Oui, j’imagine et je crée tout ce qui constitue mes images. Les histoires apportent les images dans une autre dimension qu’un simple cliché mais je laisse les histoires assez ouvertes pour que tout le monde puisse se créer la sienne.

E : Tu peux nous expliquer ce que tu as voulu raconter à travers « La vie Dubois » par exemple ?

A : À travers cette série j’ai voulu créer des personnages de toute pièce, car j’ai adoré l’ambiance du lieu et je voulais vraiment créer des images ici. Après avoir écrit l’histoire de cette étrange famille et attribué des noms à chaque personnage, je me suis dis que je pouvais pousser l’histoire de la famille Dubois plus loin et j’ai crée une petite enquête pour que le public soit aussi investi dans les images.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Augustin JSM©® (@a_jsm) le

E :  Il y a un coté très cinématographique dans tes photos, réaliser un film ou un court-métrage dans cet univers c’est quelque chose qui pourrait t’intéresser ?

A : Absolument, par la suite j’aimerais approcher le métier de chef opérateur car je pense que je peux aller encore plus loin avec l’image animée, mais je n’arrêterai pas pour autant mes créations photographiques.

E : Tu as aussi un lien avec la musique, tu as notamment fait des photos de concerts et des covers. Peux-tu nous en parler un peu plus?

A : Ma première expérience dans la musique a été de réaliser une cover pour un pote de pote (@vitto_lbs) , puis j’ai voulu continuer à en faire car selon moi une belle cover est aussi importante qu’une bonne musique, je trouve le challenge très cool à relever, traduire les émotions d’une musique en une image c’est passionnant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vitto (@vitto_lbs) le

Je baigne dans la musique et ça m’inspire énormément notamment grâce au label Les Bains Soif (@lesbainsoif).

Pour les photos de concerts je dirais que c’est un peu le premier contact que je peux avoir avec un artiste avant de travailler sur un projet sérieux, car je m’épanoui bien plus en travaillant sur des covers.

 

COVER LMB - Augustin JSM
COVER LMB

 

Pour finir je vais citer le grand photographe qu’est David LaChapelle dont j’aime beaucoup le travail :

«j’ai toujours essayé de faire en sorte que mes photos touchent les gens comme le ferait une musique »

Selon moi cette citation représente bien mon travail.

E : Quels sont tes futurs projets ?

A : Mes futurs projets sont plutôt variés, à la rentrée je vais réaliser mon premier clip. Je vais continuer à faire énormément de créations photographiques avec quelques séries à long terme. J’ai en projet de faire une exposition car je devais en faire une avant le confinement, et pour finir j’ai quelques projets vidéos qui devraient voir le jour dans pas trop longtemps.

Merci beaucoup à Augustin d’avoir répondu à nos questions !

Pour le suivre rendez vous sur Instagram : @a_jsm et sur Behance : Augustin JSM !