Mode

LES DESSOUS DE BLUE : la lingerie parisienne, unique et faite main

Dis-moi EMIE, Les Dessous de Blue, c’est qui ? 

Derrière les Dessous de Blue se cache Blue, une jeune femme qui a décidé de lancer sa propre marque de lingerie. Elle nous parle de sa marque, de son processus de création, ses sources d’inspirations et les valeurs qu’elle souhaite défendre.

E : Tout d’abord est-ce que tu peux te présenter ?

B : Je m’appelle Blue, j’ai 21 ans et je suis d’origine suédoise et israélienne. À la fois voyageuse et rêveuse, j’aime le vintage, la cuisine et la couture.

E :  Comment t’es venue l’idée de créer ta marque (depuis combien de temps) ?

B : J’ai commencé en 2019 pour mon plaisir personnel et pour partager mes créations. Puis de plus en plus de personnes ont commencé à aimer mon travail alors ils m’ont poussé à vendre !

Les Dessous de Blue
Les Dessous de Blue
E : Pourquoi avoir voulu créer une marque de lingerie en particulier ? 

B : Je me sens mieux dans le monde de la lingerie que celui du prêt à porter. J’ai plus d’idées et les matières sont plus intéressantes, selon moi.

E : Comment se passe le processus de la conception jusqu’au produit final ? C’est toi qui fait tout de A à Z ? Tous les produits sont faits main ? 

B : Je fais tout de A à Z, dans mon atelier chez ma grand-mère. La première chose que je fais c’est choisir la matière, c’est à partir de ça que toutes les idées me viennent à la tête. Je ne sais pas dessiner alors c’est à travers le patron que je dessine mon modèle, culotte taille haute ou non, échancrée ou non, les découpes etc.

Ensuite je fais les prototypes, juste la moitié ou la partie compliquée du produit. Puis le produit entier quand il est bien ajusté.

Les Dessous de Blue
les dessous de blue
E : Quelles sont tes sources d’inspirations pour tes créations ? 

B : Avant, la vie d’avant. Les années 50 à 70, les icônes, la vie et la mode de ces années là.

E : Comment arrives-tu à te différencier des jeunes marques de lingerie de plus en plus présentent sur le marché ? 

B : Je trouve que j’ai ma patte et mes produits ne sont pas communs avec leurs imprimés, couleurs ou coupes. Je ne pense pas que quelqu’un ai la même. Du moins, je ne l’ai pas encore vu.

E : Peux-tu nous en dire plus sur les collections que tu proposes ? Penses-tu proposer des modèles grandes tailles ? 

B : Pour l’instant je lance ma première collection aux couleurs pastel, des modèles simple, mais avec une touche qui fait la différence.

J’aimerais vraiment pouvoir créer pour tout le monde et aller loin dans le choix des tailles, mais comme je commence seule dans mon petit atelier, c’est un peu compliqué.

Je vais proposer une taille jusqu’au 90C/40 pour ma première collection. Les personnes qui veulent peuvent  toujours me contacter pour un modèle à leur taille.

E : Quel est ton modèle préféré parmi ta collection ? 

B : Le body « Rebecca », nommé après ma mère. Il est facile à mettre, sexy et j’adore la touche dorée donné par les oeillets sur les épaules

E : Quels valeurs souhaites-tu défendre à travers ta marque ? 

B : Le made in France, le slow-fashion. Tous mes produits sont uniques. J’achète environ 4 m de tissu pour une utilisation et je ne le réutiliserai pas ensuite. Les modèles sont en quantité limitée pour ne pas faire de sur-stock.

Les Dessous de Blue
Les Dessous de Blue
E : Tu vas prochainement ouvrir ton e-shop, peux-tu nous en dire plus ? 

B : Oui, mon e-shop est en ligne d’ici 15 jours ! Tellement hâte.

E : Comment vois-tu évoluer ta marque ? Et quels sont tes projets ?

B : J’ai des projets qui me viennent toutes les 2 secondes, ma marque évolue tout le temps et j’ai hâte de pouvoir sortir d’autres collections. Je resterais toujours basée en France avec mes valeurs.

Merci à Blue d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. 

Retrouvez Les Dessous de Blue sur Instagram et prochainement sur l’e-shop !