Art & Photographie

CAMILLE WITT : une illustratrice libre et passionnée

Dis-moi EMIE, Camille Witt c’est qui ?

Camille Witt est une illustratrice de 25 ans qui habite à Paris, il y a quelques mois elle a décidé de se lancer en freelance. Elle nous parle de son parcours, ses inspirations, ses collaborations notamment avec l’Occitane en Provence et de son rapport avec les réseaux sociaux. 

E : Peux-tu nous parler de ton parcours ? Qu’est-ce qui t’as donné envie de te lancer dans l’illustration ? 

C : J’ai fait un bac L avec option et spécialité Arts appliqués, j’ai ensuite étudié 1 an en Prépa aux Ateliers de Sèvres. Ensuite, une année en tant que photographe pour Brandy & Melville avant de reprendre mes études en graphisme cette fois-ci. J’ai alors obtenu un bachelor puis j’ai commencé un master que j’ai finalement arrêté. J’ai ensuite travaillé 2 ans en tant que graphiste, retoucheuse photo, community manager dans la mode avant de finalement me lancer en Freelance en illustration !
Je crois que j’ai toujours aimé dessiner, depuis le lycée particulièrement. Lors de mes études de graphisme j’ai fais 1 an d’alternance chez Ines de La Fressange Paris, et pour le travail, j’ai du réaliser des aquarelles. Ça m’a donné envie d’en faire mon métier.

E : Comment as-tu trouvé ton style ?

C : Je n’ai pas l’impression d’avoir de style en particulier haha, je pense que le plus important est de faire ce qui nous plaît et ce que l’on aime. À partir de là le « style » que l’on peut avoir est presque automatique puisque c’est ce qu’on aime faire.
 

In my dream it’s already spring... Camille Witt
In my dream it’s already spring… Camille Witt
E : Quelles sont tes inspirations en général ? Plus particulièrement dans le dessin ? 

C : Je m’inspire un peu de tout, de mon quotidien, de ce qui m’entoure, de films, de livres et d’instagram qui est pour moi une très grande source d’inspiration aussi !

E : Quels sont les thèmes que tu aimes le plus aborder à travers tes illustrations ?

C : J’aime aborder les thèmes de mon quotidien, ce qui m’entoure, ce que je vois, Paris, mais aussi les petites scènes que je trouve drôles du quotidien, les années 70 et leur esthétique que j’adore, les fleurs etc…
 

Camille Witt
Camille Witt
E : Combien de temps passes-tu en moyenne sur un dessin ?

C : Tout dépend du dessin haha, ça peut être 15 minutes comme 2 jours ! 

E : Quelle est l’illustration dont tu es la plus fière ?

C : Il n’y en a pas une en particulier, j’essaye de raconter une histoire dans chaque dessin. Je suis fière quand cela sonne juste, mais je n’aime pas les classements haha, du coup je ne choisis jamais de numéro 1 !

E : Tu as organisé ta première exposition à la « Yellow Cube Gallery », peux-tu nous en dire plus ? Penses-tu en refaire une autre cette année ? 

C : C’était une super expérience ! J’ai été exposée un mois là-bas et c’était génial, j’étais hyper fière, c’était ma première exposition à Paris ! J’en avais 2 autres de prévues fin mars et début avril qui ont malheureusement été annulées… Alors je ne sais pas trop pour le moment…

E : Tu as collaboré avec différentes marques notamment L’Occitane en Provence, qu’est-ce que cela t’as apporté ?

C : Une grande fierté tout d’abord. C’est incroyable de créer des objets avec une si belle marque et d’avoir entre les mains quelque chose à son nom, qu’on a nous même dessiné et le voir se vendre. C’est une chouette visibilité aussi évidemment. Des gens m’ont découvert via cette collaboration et semblent avoir apprécié mon univers et ça fait toujours super plaisir !
 

Camille Witt x L'Occitane en Provence
Camille Witt x L’Occitane en Provence
E : Tu fais également de la photographie (EMIE te connaît depuis tes premiers shoots avec Brandy Melville), est-ce que cela t’inspire pour tes dessins ?

C : Wow ça date haha! Pas spécialement directement mais je pense que tout est une expérience, ça m’a aidé à grandir et à me construire dans mon travail donc ça m’a forcément apporté. 

E : Tu aurais des conseils à donner pour ceux qui veulent se lancer dans l’illustration ? Plus particulièrement en freelance ?

C : Honnêtement ça a surtout été une question financière de mon coté, j’ai décidé de démissionner quand je gagnais plus en freelance que dans mon travail depuis plusieurs mois, j’avais donc la stabilité économique pour tenter de me lancer.

Camille Witt
Camille Witt
E : Les réseaux sociaux (notamment Instagram) t’ont aidé à te faire connaitre, est-ce que pour toi c’est une bonne plateforme pour les talents émergents ? 

C : Oui ! Personnellement Instagram m’a énormément aidé à faire connaître mon travail et à le montrer, la plupart de mes clients m’ont découvert via Instagram. Je trouve Instagram super pour les créatifs, les illustrateurs et autres artistes qui veulent montrer leur travail.

Camille Witt
Camille Witt
E : Peux-tu nous en dire plus sur tes futurs projets ? 

C : Alors en ce moment le thème « futur » est un peu compliqué pour les freelances j’imagine haha, c’est difficile de se projeter, mes expositions ont été annulées et certains de mes autres projets aussi, sans compter mes voyages évidemment… Du coup je ne pense pas vraiment au futur, je dessine et vie au jour le jour et ça me va très bien pour le moment !
 
Merci à Camille d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.
 

Pour retrouver Camille Witt :

Son site : https://www.camillewitt.com
Son e-shop : https://www.wiwoos.com/e-shop
Instagram : @camillewitt_illustration