Musique

FUZZY SUN : rencontre avec Kyle, chanteur d’un groupe inspiré

Dis-moi EMIE, Fuzzy Sun, c’est qui ?

Fuzzy Sun est un groupe de musique originaire de Stockport (Blossoms) en Angleterre, ils vont prochainement jouer en première partie d’Inhaler. Nous avons l’opportunité de pouvoir interviewer le chanteur et guitariste du groupe Kyle.

E : Tout d’abord pouvez-vous, vous présenter ?

Kyle : Hey, hey ! Kyle ici, le chuchoteur de micro (chanteur) et le pinceur de cordes (guitariste) de Fuzzy Sun.

E : Pourquoi ce nom Fuzzy Sun ?

Kyle : J’ai trouvé le nom avant même que le groupe ne commence. Il vient d’un de mes EP préférés de tous les temps appelé ‘Half way to a threeway’ par Jim O’Rourke. Fuzzy Sun est le premier morceau de l’EP et j’ai toujours pensé que ce serait un super nom de groupe, et il rend hommage à un super morceau.

Fuzzy Sun

E : Comment peux-tu nous décrire votre musique pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

Kyle : Imaginez-vous, assis dans une ancienne salle de cinéma, les lumières commencent à faiblir lorsque les rideaux de velours rouge révèlent l’écran. Une voiture cabriolet solitaire parcourt une route ouverte tandis qu’un soleil d’un rouge profond rampe à l’horizon… La musique commence à jouer. Nous aimons penser que cela ressemble à quelque chose comme ça, mais si quelqu’un ne nous a pas entendu, allez sur Spotify et écoutez-nous, faites-nous savoir ce que vous en pensez.

E : Quels artistes vous inspirent le plus ? 

Kyle : Personnellement, les artistes que j’aime en tant que compositeur sont des gens comme John’Martyn, Tom Waits, Joni Mitchell, pour n’en nommer que quelques-uns. En termes d’influences musicales Steely Dan, Hall and Oates, Prince, David Bowie. Je pourrais continuer indéfiniment pour être honnête, il y en a tellement !

E : Peux-tu nous en dire plus concernant votre dernier single « I Ain’t Right » ?

Kyle : Nous l’avons décrit comme « La bande originale d’un film de Richard Curtis se déroulant au studio 54 à la fin des années 1970, avec John Travolta alors qu’il cherche à rétablir les liens avec un amour non partagé. ».

 

E : Comment composez-vous ? Paroles ou instrumentales d’abord ?

Kyle : Habituellement, nous commençons par la musique, puis nous construisons à partir de là, ce qui peut informer sur le ton de la mélodie. Parfois, il y a eu des moments où une parole a inspiré une chanson entière. Nous n’avons pas nécessairement une façon exacte de composer nos chansons, ce qui est bien, car cela nous donne une certaine liberté.

E : Vous allez jouer en première partie d’Inhaler pour leur tournée européenne, qu’en pensez-vous ?

Kyle : Nous avons hâte, ce sera la première fois que l’on jouera en dehors du Royaume-Uni  nous sommes donc très excités. Soutenir nos amis pendant que nous le pouvons, c’est encore mieux, il va y avoir beaucoup de rires ! 

E : Pour finir, avez-vous quelque chose à ajouter ? 

Kyle : Merci beaucoup de nous avoir demandé de faire l’interview. Gardez aussi les yeux et les oreilles ouverts car nous avons beaucoup de nouvelles musiques à venir cette année ! Une sortie début février et un EP à venir en avril, tous produits et enregistrés par nous-mêmes, nous avons hâte qu’ils sortent. Beaucoup d’amour, Fuzzy Sun xoxo.

Merci à Kyle (chanteur et guitariste) d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Retrouvez-les le 2 mars prochain en première partie d’Inhaler à La Maroquinerie. (http://bit.ly/InhalerMaroquinerie)

Vous pouvez retrouver notre interview en version originale ici