Art & Photographie

PAUL EMMANUEL BRASSAN : poète et photographe

Dis-moi EMIE, Paul Emmanuel Brassan, c’est qui ? 

EMIE vous présente Paul Emmanuel Brassan, un jeune photographe qui sait se différencier par la poésie de ses clichés.

E : Paul Emmanuel, qui es-tu ? 

P : Bonjour, je m’appelle Paul Emmanuel Brassan et je suis plus simplement, un artiste. 

E : D’où viens-tu ?

P : Moi, je suis originaire de la Martinique. 

E : Quel est ton parcours professionnel ? 

P : J’ai été diplômé de l’Université du Québec en Outaouais d’un baccalauréat en design graphique, cela date de 2018, par la suite, j’ai commencé à travailler en août 2018 après avoir gradué dans une agence de publicité qui s’appelle : Havas Publicara. 

J’ai été designer interne pour une chaîne de literie où j’étais chargé majoritairement de m’occuper des visuels, plus particulièrement photos et retouches photos. J’y ai pris goût puis j’ai décidé de m’orienter vers un schéma qui me convenait mieux : la Freelance. 

Je me suis mis à mon compte. 

E : Que fais-tu actuellement professionnellement ? 

P : Je suis en Freelance, je travaille pour des particuliers (auto-entrepreneurs) qui me font des demandes de flyers et de contenu pour leurs réseaux sociaux. Je travaille aussi pour une start-up (Formatio) où je fais la mise en pages de leur formation médicale, je suis en charge de création de logos chez eux. 

E : Comment as-tu commencé la photo ? 

P : J’ai commencé la photo en partant explorer le Canada, j’avais entrepris un voyage à travers le Canada où j’ai pris des photos souvenirs, j’y ai pris goût. Ce n’est qu’un an après que je me suis lancé. 

E : Qu’est-ce qui t’a poussé à le faire ? 

P : Le design graphique c’est : du print, de l’illustration et je cherchais une autre sensibilité artistique quelque chose qui s’éloignait de ce que j’avais appris à l’école, je cherchais une nouvelle perspective de création. La photo s’est présentée. 

E : Quels sont tes modèles préférés ?

P : Mon modèle préféré c’est Maeva, j’aime les gens qui dégagent naturellement du charisme, c’est une espèce de nostalgie qui se dégage de la photo quand elle pose. Au niveau du style, j’aime les gens naturels, authentiques, je n’aime pas les poses, le surfais, j’aime le mouvement, le flou. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ᴘᴀᴜʟ-ᴇᴍᴍᴀɴᴜᴇʟ ͛ (@paulemm.b) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ᴘᴀᴜʟ-ᴇᴍᴍᴀɴᴜᴇʟ ͛ (@paulemm.b) le

E : Quel est l’endroit où tu préfères shooter ? 

P : La plage du Diamant. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ᴘᴀᴜʟ-ᴇᴍᴍᴀɴᴜᴇʟ ͛ (@paulemm.b) le

E : Quelles sont tes inspirations ? 

P : Mon style se définit par ma palette de couleurs que j’ai développé en Martinique, mon univers est coloré (des tons de rosés, verts) ce qui m’a permis de m’attacher à certaines esthétiques comme les couleurs pastel que j’affectionne beaucoup. 

Puis l’Europe pour ses ambiances : le romantisme, la poésie, les storytellings.
J’essaie toujours que mes images dégagent une émotion, un mood.
J’aime Paris, l’époque, les ambiances feutrées, le moulin rouge, le pont des arts.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ᴘᴀᴜʟ-ᴇᴍᴍᴀɴᴜᴇʟ ͛ (@paulemm.b) le

E : Si tu avais un conseil à donner aux photographes de demain quel serait-il ?

P : *rires* ! Je ne me considère encore comme un méga pro, mais s’il y a un conseil juste que je peux donner, c’est déjà de mettre sa caméra en mode manuel, c’est la base. 

E : Qu’est-ce qui fait que pour toi une photo est réussie ? 

P : Le mouvement, le modèle en soi, la lumière. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ᴘᴀᴜʟ-ᴇᴍᴍᴀɴᴜᴇʟ ͛ (@paulemm.b) le

E : Quels sont tes photographes préférés ? 

P : @josselin est mon inspiration principale. Si mon compte pouvait ressembler à ce qu’il fait, ce serait cool, @eperdumence j’aime beaucoup ce qu’il fait, @shortstache Garrett King un photographe de toutes les situations, c’est pour moi impressionnant. 

E : Plutôt studio ou extérieur ? 

P : Extérieur 100 % !

E : Comment décris-tu ton style ?

P : Coloré, simple et poétique. 

E : On peut te retrouver où ? 

P : Ma seule vitrine est pour l’instant mon Instagram. On peut me retrouver à Montréal, en Martinique pendant les vacances et bientôt à Paris pour de futurs projets…