Musique

TOMORROW’S TESSELLATIONS : un artiste éclectique

Dis-moi EMIE, Tomorrow’s Tessellations, c’est qui ?

EMIE vous présente Tomorrow’s Tessellations, le projet musical de Valentino originaire des États-Unis. Nous avons eu l’opportunité de l’interviewer après avoir échangé avec lui sur notre compte Instagram : @emiemag.

E : Tout d’abord, peux-tu te présenter ?

T : Je m’appelle Valentino Venti, Tomorrow’s Tessellations est mon projet musical solo.

E : Pourquoi ce nom « Tomorrow’s Tessellations » ?

T : J’écris et je compose tous mes albums. J’ai choisi ce nom parce que nous vivons déjà dans des vies qui sont pour moi « prédéfinies », et « Tessellations » est un autre mot pour signifier cela. Donc ce groupe est ma façon de rompre le flux monotone de la vie et de créer de nouveaux modèles pour le futur.

E : Comment décrirais-tu ta musique, pour ceux qui ne te connaissent pas ?

T : Je ne sais pas comment je pourrais décrire ma musique. Je dirais que c’est un style assez éclectique et pour moi, nous avons le droit d’être très bizarre parfois alors j’essaye de le retranscrire dans ma musique.

E : Quels artistes t’inspirent le plus ?

T : J’aime tous les styles de musique de tout mon cœur. Je dirais notamment que Mac Demarco, Jonathan Richman, The Strokes, Prince, Nick Lowe, The Growlers, inspirent mon projet.

E : L’une de tes chansons s’appelle « Ce sentiment d’été », est-ce que tu as une relation particulière avec le français ?

T : « Ce sentiment d’été » qui se traduit par « That summer feeling » est une chanson de Jonathan Richman sur le désir de jeunesse et le fait de se sentir sentimental et nostalgique. C’est le thème majeur de l’album. J’ai voulu donner un clin d’œil à Richman et au langage de l’amour.

E : Tu as sorti un nouvel album à la fin de l’été, peux-tu nous en dire plus ?

T : Oui, l’album que j’ai sorti au mois d’août s’intitule « A Short Rain From A Cloudless Sky » et c’est l’album le plus sombre que j’ai actuellement réalisé. Beaucoup de chansons présentes sur l’album ont une double signification et traitent de la difficulté à avoir du succès.

E : Comment composes-tu ? D’abord la partie instrumentale ou les paroles ?

T : D’habitude, je crée la partie instrumentale d’un titre avant de tout commencer mais cela peut varier. De temps en temps, je vais avoir une idée pour les paroles et construire quelque chose autour de ça et des fois l’inverse.

E : Tu nous as dit que tu entamais une tournée l’été prochain, des dates en Europe et spécifiquement en France sont-elles prévues ? 

T : Pour le moment, j’ai uniquement des dates de prévues aux USA, mais j’espère pouvoir venir un jour en Europe pour jouer mes titres, peut-être l’année prochaine qui sait ?

E : Est-ce que tu as quelque chose à rajouter ?

T : Comme d’habitude, si quelqu’un demande, l’amour est la réponse.

Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces questions. On espère voir Tomorrow’s Tessellations prochainement en France.