Cinéma

SUNNY SULJIC : l’acteur éblouissant dans Mid90’s

Dis-moi EMIE, Sunny Suljic, c’est qui ?

Il est acteur et skateborder et à tout juste 13 ans, Sunny Suljic est LA révélation du film Mid90’s de Jonah Hill. Il a commencé sa carrière dans le cinéma en 2014 en faisant une apparition dans Esprits Criminels. Par la suite il jouera aux cotés de Nicole Kidman et Colin Farrell dans Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos ou encore dans La prophétie de l’horloge aux cotés de Cate Blanchett.  Il a aussi prété sa voix au fameux jeu vidéo God of War.

C’est quoi Mid90’s ?

Mid90’s ou “Nineties” est le premier film de Jonah Hill que l’on connaît plutôt en tant qu’acteur, notamment dans Le Loup de Wall Street ou encore 21 Jump Street.

Lucas Hedges, Sunny Suljic, Jonah Hill

Cette comédie dramatique aborde la jeunesse dans les années 90’s à Los Angeles et plus particulièrement dans le milieu du skateboard. Stevie, petit garçon de 13 ans interprété par Sunny Suljic, se retrouve au milieu d’une bande de skateurs. Il va commencer a apprendre avec eux, découvrir de nouvelles sensations, se forger et trouver dans le skate une réelle passion. Cette nouvelle aventure l’éloignera de sa mère (Katherine Waterston) et son frère (Lucas Hedges) avec qui il n’a pas réellement d’affect au départ et le fera passer par toutes les émotions. Il prendra de plus en plus confiance en lui et il voudra montrer aux autres de quoi il est capable et ça ne sera pas sans risques.

Pourquoi Sunny Suljic crève l’écran ?

Il était vraiment idéal pour ce rôle. L’acteur faisait déjà du skateboard et avait le physique qui correspondait. Jonah Hill disait que Sunny était déjà dans le milieu du skate et qu’il était toujours avec des gens plus agés que lui qui se filmaient souvent entrain de faire des figures, tout comme le personnage qu’il interprète. A croire que le rôle était écrit pour lui. Son sourire est communicatif, sa maladresse nous fait rire, sa colère nous prend avec lui, il arrive à nous faire ressentir ses émotions à travers l’écran et ça c’est fort.

90's : Photo Katherine Waterston, Sunny Suljic
Sunny Suljic, Katherine Waterston
Un avis sur ce film ?

Que vous ayez fait du skate ou non cela importe peu, ce film est touchant, drôle et beau et il est difficile d’en dire le contraire. De la photographie à la musique, du décor au choix des vêtements et accessoires, des acteurs aux skateborders qui n’avaient jamais fait de cinéma auparavant, tout fonctionne.  Le format 1.33:1 du film fait aussi toute la différence. Jonah Hill s’est inspiré de sa propre expérience pour le scénario.

C’est sans doutes pour cela qu’on ressent autant de sincérité à travers chacune des scènes. Le fait de suivre ce jeune garçon qui découvre quelque chose qui le rend heureux. Il trouve une nouvelle bande d’amis et qui a l’impression d’enfin trouver sa place dans une vie qui semblait au départ chaotique et sans intérêt.

C’est un très beau moment que nous fait passer le réalisateur à travers le personnage que joue Sunny Suljic. On plonge tête la première dans son histoire pendant 1h20. On ne décroche pas une seule fois avant la fin et ça ça veut dire beaucoup.

Image associée

La B.O ça donne quoi ?

La musique de la bande annonce par Wendy Rene :

Un classique, du Nirvana :

Black Keys pour notre plus grand plaisir :

Mais aussi du rap avec Trizz & Chuuwee ft. Skoolie 300 :

On retrouve aussi Cat Power, Arcade Fire, Souls of Mischief..
On vous conseille vivement d’aller écouter la B.O en entière.

Où retrouver Sunny Suljic ?

Pas encore de films prévus à l’affiche pour le jeune acteur mais ça ne saurait tarder !

En attendant pour le voir skater, c’est sur instagram que ça se passe :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sunny Suljic (@sunnysuljic) le

Mid90’s au cinéma le 24 avril 2019.